Il y a de plus de plus de cadres en France !

par le 01 février 2017
Catégories : Actualités Recrutement
HUMANAE accompagne les entreprises sur leurs problématiques de recrutement Cadres & Cadres Dirigeants. N’hésitez pas à nous solliciter dans le cadre de vos projets !

 

Dans sa dernière publication, l’APEC constate qu’il y a de plus en plus de cadres en France. En effet, en 2015, 1 salarié sur 5 était cadre et près de 2 cadres sur 3 étaient en poste dans des activités de service. En cause ? La montée des métiers du numérique. Retour sur une tendance qui ne cesse de s’affirmer.

 

Une progression des effectifs cadres plus rapide que les effectifs salariés

 

Toujours selon l’APEC, si les effectifs des cadres sont en augmentation, à l’inverse, les salariés non-cadres sont en légère baisse. Particulièrement touchés par la crise de 2008, les cadres eux, n’ont pas particulièrement été touchés par la destruction d’emploi. D’ailleurs, on les retrouve essentiellement dans les secteurs d’activité qui évoluent rapidement actuellement. Les rapporteurs de l’étude l’affirment : « si la fonction commercial-marketing reste majoritaire parmi les cadres en emploi, trois autres fonctions se partagent la deuxième place : l’informatique, les études-R&D et l’exploitation tertiaire (fonctions spécifiques de certains secteurs, comme la santé-action sociale, la formation initiale et continue, l’hôtellerie-restauration-loisirs…), avec chacune 12 % des cadres. »

Aujourd’hui, les populations cadres se retrouvent essentiellement en Ile-de-France et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le numérique, un moteur de cette augmentation

 

Et si la tendance est à la hausse, elle n’est pas sur le point de s’inverser. En effet, l’économie toujours orientée vers les services et le développement de nouvelles technologies de pointe dans tous les secteurs (numérique, robotique, objets connectés…) promet encore un développement toujours plus accru du nombre de cadres. « À moyen et long terme, toutes les fonctions d’ingénierie de la production vont continuer à prendre de l’importance pour fluidifier les mises en production, respecter les délais et la qualité des travaux, maîtriser les nouvelles technologies et leurs outils. Les compétences recherchées concerneront particulièrement l’articulation entre les études et le développement, l’administration des réseaux et la connectivité. ».

L’APEC prévoit ainsi que plus de 200 000 cadres devraient être recrutés en 2017, anticipant même un taux de chômage inférieur à 4%. Preuve que la transformation numérique des entreprises a encore de beaux jours devant elle !

   
Share Button

    Il n'y a aucun message publié.


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Haut