ITW HAE / Julien BAREGE : CISION garde le cap en 2020

par le 09 octobre 2020
Catégories : Covid19 INTERVIEW HAE
Julien BAREGE - CISION France

Interview du 28 septembre réalisée par Mathieu LIGER

Julien BAREGE, vous êtes le Directeur Administratif et Financier de la filiale française du GROUPE américain CISION, présent dans 22 pays et spécialisé dans les logiciels et services à destination des professionnels de la communication, du marketing d’influence et des RPs.

Quelle est la situation de CISION aujourd’hui ? Comment se porte votre secteur d’activité ?

Julien BAREGE : La société se porte très bien. Nous sortons de plusieurs événements marquants dans la vie d’une entreprise. Plusieurs acquisitions, dont une qui a donné lieu à une restructuration importante en 2018, plusieurs phases d’intégration et enfin une fusion, qui a vu naître CISION telle qu’elle existe aujourd’hui en France. Nous commençons à voir les bénéfices de cette transformation, car les sociétés ainsi rassemblées avaient des business model, des offres et des savoir-faire très complémentaires. Notre objectif de créer une seule entreprise, une seule organisation et de proposer à nos clients l’ensemble des produits offerts par ce rassemblement est aujourd’hui atteint, et la performance de l’ensemble est nettement meilleure que la somme des performances passées des entreprises alors séparées, et ce malgré le contexte économique actuel.  

Le secteur dans lequel nous évoluons, celui de la communication, a été bien entendu impacté par la crise sanitaire. Nous avions cependant réussi, dès 2019, à mettre en place des offres de veille médias innovantes au forfait, en s’inspirant de ce que nous faisions sur nos offres logicielles.
Cette innovation sur le marché français, ainsi que notre large portefeuille de produits et services additionnels, nous ont permis d’accompagner nos clients au mieux durant la crise et ça a beaucoup dynamisé l’activité.

Quelles ont été les difficultés rencontrées par les équipes ? Y’a-t-il eu un impact ?

Julien BAREGE : Je dois dire que j’ai ressenti une certaine fierté en observant nos collaborateurs et que j’ai eu l’impression d’appartenir à une équipe particulièrement résiliente. On a dû prendre des mesures qui ont impacté les collaborateurs, mais tout le monde a bien compris les enjeux de ces choix. C’était inévitable de prendre des précautions, surtout que nous avions, comme beaucoup, des inquiétudes sur la trésorerie dues au décalage de paiement de la part de certains clients en difficulté. Les équipes ont fait preuve d’un réel attachement à l’Entreprise !

Tout le monde est passé en télétravail dès l’annonce du confinement, et, à ce jour, personne n’est revenu sur site. Tout s’est fait avec une fluidité incroyable, notamment grâce à l’accompagnement de nos services RH et IT et à l’adaptabilité des collaborateurs. On n’a peut-être pas encore assez de recul aujourd’hui mais le télétravail ne semble pas avoir d’impact sur la productivité.

On avance à l’heure actuelle sur une réflexion autour des questions de flex-office et d’alternatives, pour ajuster nos méthodes à moyen terme, parce que la Direction est bien consciente que le « full télétravail » n’est pas une solution durable. Quoi qu’il en soit, malgré les contraintes, les difficultés et les changements, nos équipes sont restées concentrées et tournées vers nos clients, en cherchant à être utiles dans ce contexte si particulier. Nous nous définissons comme des « éclaireurs de marques » qui mettent en lumière les initiatives de leurs clients, et plus que jamais nous avons joué ce rôle durant la crise du Covid !

D’après vous, comment votre secteur va-t-il évoluer (à 1 mois, 6 mois, 1 an) ?

Julien BAREGE : La demande a baissé ces derniers mois dans certains secteurs comme l’Hôtellerie, l’Evénementiel ou le Tourisme, et elle a augmenté dans d’autres, notamment dans le Digital ou la Santé… Les prochains mois vont être décisifs. C’est évidemment plus difficile de susciter l’engagement de nouveaux clients, car la confiance en l’avenir à court terme est entamée, mais le besoin de communiquer reste toujours très présent. Que ce soit pour rebondir ou pour continuer d’accélérer, les entreprises ont besoin de communiquer, de rassurer, de donner confiance ; et nous sommes là pour les accompagner.

D’après vous, quelles seront les principales conséquences de cette pandémie sur le marché de l’emploi / sur votre activité / sur les Hommes ?
A quel(s) défi(s) majeur(s) allez-vous faire face dans les mois/années à venir ?

Julien BAREGE : Nous sommes dans une période un peu étrange, durant laquelle chaque jour peut apporter un nouveau rebondissement. L’économie globale tourne au ralenti depuis 6 mois et il y aura évidemment des conséquences à long terme dans certains pays et dans certains secteurs. En tant que Groupe international, nous sommes aux premières loges dans la vision de l’économie mondiale. Pour l’instant nos collègues américains sont en télétravail et n’envisagent pas le retour au bureau avant 2021… Il nous faut donc nous adapter à ce contexte qui dure. Ensuite, la sortie de crise provoquera nécessairement de belles opportunités de business et nous avons la chance de travailler dans un secteur, la communication, dont le rôle a été renforcé par la crise ! 

En conclusion ?

Julien BAREGE : Je conserve un sentiment positif sur cette période et je suis très fier de l’entreprise et des équipes qui ont admirablement su s’adapter en un temps record. Même en tant que filiale d’un Groupe international, nous avons pu prendre beaucoup d’initiatives localement et cela est salué par nos collaborateurs. Nous avons un comité de direction en France qui dispose d’une bonne autonomie pour piloter l’entreprise et cela nous réussit car cette année, on a gardé le cap !

 

Share Button

    Les messages ne sont pas autorisés.



Haut