Le bonheur au travail au service de l’engagement des salariés

par le 28 avril 2017
Catégories : Digital RH

« Chief Happiness Officer », voilà un poste qui suscite souvent la convoitise et la curiosité. Aujourd’hui, le bonheur au travail s’inscrit dans de plus en plus au sein de plans stratégiques d’entreprise. Les DRH s’intéressent au développement et à l’épanouissement des collaborateurs : voici quelques informations sur cette tendance positive au travail.

Une notion récente

La notion de bonheur, de bien-être ou de développement personnel est assez récent. Avant les années 1990, on entendait rarement ces questions dans les débats sur l’expérience du salarié. Les questions étaient plutôt orientées santé au travail (au sens accident, maladie professionnelle) ou étude de la pénibilité. Cela fait une vingtaine d’années que le ressenti et la volonté du salarié rentre au cœur des stratégies RH, notamment poussé aujourd’hui par les nouvelles générations de salariés et de managers. La génération Y vient particulièrement secouer un modèle ancien.

A la recherche d’un sens nouveau

De nombreuses études interrogent en effet les aspirations des nouvelles générations et les résultats sont souvent orientés épanouissement personnel. Contrairement aux générations précédentes, nombreux sont les salariés qui placent désormais le bien-être au travail avant le salaire. Sont aussi mis en avant les relations et l’amitié entre collègues, la responsabilité sociale de l’entreprise, l’égalité et l’engagement au travail. La nouvelle génération semble ainsi vouloir aborder le travail désormais sous un angle humain et durable ! Mais l’objectif est double : derrière un salarié heureux se cache aussi un salarié plus productif.

Bonheur et engagement

D’ailleurs au Royaume-Uni, une enquête de l’Université de Warwick a montré qu’un salarié heureux pourrait augmenter sa productivité de près de 12%. Plus il est heureux et plus il sera engagé et efficace dans son travail ! C’est l’une des raisons évoquées par les dirigeants de Google, Facebook ou encore AirBnB  qui ont bien compris l’intérêt de proposer à leurs salariés des avantages qui les motivent et qui leur donnent envie de se dépasser pour l’entreprise.

En France, un baromètre réalisé par Korn Ferry Hay Group en 2015 indique non seulement une augmentation de la motivation des salariés français (70% se disent motivés et fiers d’appartenir à leur entreprise), mais 80% d’entre eux indiquent avoir une bonne compréhension de la stratégie et les objectifs de l’entreprise. Un cercle vertueux auquel Humanae adhère, mettant toujours l’Humain au cœur de toute sa vision RH !

Share Button

    Il n'y a aucun message publié.


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Haut