Ces nouveaux métiers qui n’existaient pas il y a 10 ans et leur influence sur le marché du travail

par le 09 mars 2018
Catégories : Actualités Digital RH Recrutement

La transformation numérique, énergétique ou encore les mutations technologiques de ces dernières années ont eu un impact fort sur le marché de l’emploi. Data scientist, traffic manager, spécialistes du Cloud : nombreux sont les métiers qui n’existaient pas il y a 10 ans. Une évolution palpable autant sur le marché de l’emploi que dans la façon de considérer les carrières de nos jours.

 

85% des emplois de 2030 n’existent pas encore  

 

Une équipe publiée par le Think Tank californien « Institut pour le Futur » montre que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Les raisons sont multiples : transformation numérique, robotique ou encore intelligence artificielle. Les technologies tendent à devenir plus efficaces que l’homme, même pour certaines tâches intellectuelles. Le bouleversement du marché du travail n’en est donc qu’à ses débuts. Et cette transformation impacte notamment le marché du travail d’aujourd’hui. Comment se former à ce qui n’existe pas encore ?

L’un des secteurs qui recrute et se transforme le plus est bien entendu le secteur informatique. Selon Pôle Emploi, il s’agit d’un secteur dont le taux de recrutement est trois fois plus élevé que les autres. Les offres sont notamment très nombreuses dans le Big Data, ce « nouvel or noir » selon le Parisien, mais également dans la gestion de projet agile (product owner, scrum master etc.) Les nouvelles technologies influencent souvent les méthodes de travail, qui imposent aux salariés l’acquisition de nouvelles compétences.

D’un métier à de nouvelles compétences

Et si de nouveaux métiers apparaissent depuis quelques années, leur présence impacte également ceux qui, existant depuis longtemps, se voient dans l’obligation de se réinventer. Beaucoup de métiers se transforment au contact du digital ou de nouvelles technologies, obligeant les salariés à une véritable transformation de leurs compétences. Sont désormais valorisées des compétences douces (les « soft skills ») qui permettent de s’adapter à une grande diversité de postes. Créativité, esprit entrepreneurial ou encore pensée critique et culture digitale : nombreuses sont ces compétences qui tendent à devenir indispensable sur le marché du travail. Il n’y a plus de carrière au sens métier : la carrière est désormais la capacité à acquérir sans cesse de nouvelles compétences !

Chez Humanae, nos équipes sont formées à l’évaluation des compétences et nous avons à cœur la mise en valeur des compétences qui relèvent autant du savoir-faire que du savoir-être.

Share Button

    Il n'y a aucun message publié.


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Haut