Reconversion professionnelle

par le 07 octobre 2013
Catégories : Actualités
HUMANAE - cabinet de conseil en recrutement et évaluation de compétences à Lyon

Le sujet de la reconversion professionnelle est un vaste sujet et ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur. Une sélection d’outils d’évaluation, adaptés à ce contexte de changement professionnel, est pour nous indispensable aujourd’hui. Afin de conseiller et d’accompagner ces salariés en quête de changement, nous nous positionnons comme acteurs et réalisateurs, en nous appuyant sur notre expertise et les outils d’évaluation permettant de répondre à cette problématique. Certains sont-ils plus pertinents que d’autres ?

Restructuration de l’entreprise ou désir de changement, les cadres sont de plus en plus nombreux, à tenter, au bout de plusieurs années de vie active, de changer de métiers. Quelques conseils avant de se lancer.

« L’accélération   des changements au cœur même des entreprises a des répercussions sur les trajectoires professionnelles des cadres », constate l’Apec. L’association s’est penchée sur le phénomène et a interrogé les trois principaux acteurs du changement professionnel : les cadres, les professionnels de l’accompagnement au changement et les entreprises. De ses expériences vécues, quelques principes à en retirer avant de se lancer.

 « Le changement ne se décrète pas, il se prépare »

On ne se réveille pas un beau matin avec une idée qui s’impose subitement : je vais changer de métier ! Le changement est « un processus de maturation jalonné de phases d’interrogations et de réflexions sur son avenir », soulignent les professionnels de l’accompagnement au changement. La première phase est celle de la réflexion sur ses motivations et ses compétences. La quasi-majorité des cadres interrogés ont en effet en premier lieu eu recours à un bilan de compétences. La première pierre posée, vient ensuite une période d’ajustements et de compromis, résultant d’une confrontation entre projet initial et la réalité. S’engage dès lors une réflexion sur les ressources financières. Après il faut également se donner les moyens et acquérir les compétences nécessaires par le biais d’une formation. Le fond acquis, place au packaging. Le cadre travaille sa communication et apprend à se vendre pour son futur job. Et enfin, au bout du parcours : la construction d’une nouvelle identité professionnelle.

Changer de métier, sans quitter sa boite, c’est plus facile.

« Quand on connaît les gens, il y a de la confiance, on y va », confie un cadre. C’est une facilité pour le cadre qui, ayant déjà pris ses repères dans l’entreprise, est plus à l’aise. C’est aussi plus aisé pour l’employeur, qui connaît les qualités et compétences de son salarié.

Pour l’entreprise, ouvrir cette possibilité de changement est également un atout fort. « Pour fidéliser ses équipes, l’entreprise a intérêt à les motiver en proposant des parcours variés », estime un professionnel de l’accompagnement au changement.

Source : http://www.emploi-pro.fr/article/cadres-les-pistes-pour-changer-de-metier-3488.html

 

Share Button

    Il n'y a aucun message publié.


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Haut